Vivons, ensemble : Se mobiliser autour de la prévention du suicide chez les jeunes

Comme vous l’avez vu dans le site, la mobilisation des connaissances (MdC) peut être envisagée de nombreuses façons. Ci-dessous, on présente un exemple de la façon dont le Centre mobilise les connaissances pour lutter contre le suicide chez les jeunes dans les communautés de l’Ontario.

Vivons, ensemble : Une boîte à outils pour lutter contre le suicide chez les jeunes dans votre collectivité est une trousse d’outils en ligne évolutive qui renferme un recueil en expansion de connaissances, d’outils éclairés par des données probantes et d’histoires qui appuient l’implication de l’ensemble de la communauté dans les efforts de prévention, de gestion du risque et de postvention du suicide chez les jeunes. Il s’agit essentiellement d’un guichet unique destiné aux fournisseurs de services de l’Ontario pour les aider dans les efforts communautaires visant à lutter contre le suicide.

Vivons, ensemble a été mis au point par le Centre de concert avec des personnes et des organismes de l’ensemble de la province dans le cadre du plan de prévention du suicide chez les jeunes du gouvernement de l’Ontario. Le Centre a collaboré avec un groupe de travail intersectoriel composé de praticiens, de chercheurs, de décideurs, de familles et de jeunes. Des parties prenantes ont participé à la première séance de planification de l’élaboration de la trousse, tandis qu’un groupe de travail plus petit a fourni des conseils ciblés pendant les étapes de l’élaboration et de la mise à l’essai.

Le plan de mobilisation des connaissances (MdC)

Le Centre a mis au point un plan de MdC pour sensibiliser les gens, partager des connaissances et des outils, et influencer le changement des pratiques. Plus précisément, nos objectifs en matière de MdC sont les suivants :

  • Accroître la visibilité de la trousse Vivons, ensemble et la faire connaître en tant qu’outil utile pour appuyer les efforts communautaires de prévention, de gestion du risque et de postvention du suicide chez les jeunes.
  • Augmenter l’utilisation des outils, ressources et renseignements par les communautés qui travaillent ensemble à la mise en œuvre et à la mobilisation d’initiatives axées sur la prévention, la gestion du risque et la postvention du suicide chez les jeunes.
  • Renforcer la mise en œuvre et la mobilisation d’initiatives éclairées par des données probantes portant sur la prévention, la gestion du risque et la postvention du suicide chez les jeunes.

Le public principal de la présente trousse d’outils et nos strategies MdC est composé de fournisseurs de services directs et de praticiens de divers secteurs travaillant avec les enfants et les adolescents. Parmi ces secteurs, citons la santé mentale, la santé, les dépendances, la justice pour les jeunes, l’éducation, la protection de l’enfance, ainsi que des organismes exerçant un rôle de chef de file.

Il nous a fallu quelques jours pour élaborer notre plan, bien que nous ayons proposé des idées tout au long de l’élaboration de la trousse d’outils. Notre plan de MdC définit des stratégies pour l’exercice financier, bien que nos activités de MdC se poursuivent par la suite. Le plan de MdC sera mis à jour, au besoin, à l'avenir.

Mise en œuvre du plan de MdC

Les stratégies de MdC pour Vivons, ensemble comprennent principalement des conférences, les médias sociaux, des webinaires, des bulletins électroniques et des activités de sensibilisation ciblées. La majorité de ces activités sont de nature virtuelle. Nous avons un budget pour la traduction, le matériel promotionnel (la pub) et les honoraires. Le temps du personnel constitue notre ressource la plus importante à l’appui de nos activités de MdC pour cette initiative.

Les membres des groupes de travail, les réseaux locaux de prévention du suicide chez les jeunes et différents partenaires organisationnels nous aident dans notre mobilisation entourant Vivons, ensemble. Les parties prenantes continueront de participer à différentes stratégies de MdC, notamment en co-animant une discussion sur Twitter, en faisant la promotion de notre trousse d’outils dans différents bulletins d’organismes et sites Web de partenaires et en animant des webinaires et présentations dans leur réseau.

Qu’est-ce qui nous a aidés?

  • Dresser un plan de MdC – il a été utile de cerner différents moyens de joindre nos publics clés. Fixer des dates pour les activités (p. ex. les dates des conférences) nous a aidés à rester organisés. De même, réfléchir dès le début à la MdC a été utile. Notre plan n’était peut-être pas en place avant le lancement, mais nous avons toujours considéré notre initiative comme étant une trousse en développement et de mobilisation - le travail n’allait pas s’arrêter après le développement.
  • Collaborer dès le départ avec les parties prenantes – l’élaboration de la présente trousse d’outils a été en grande partie guidée par différents partenaires et parties prenantes qui ont participé à une première séance de planification et à notre groupe de travail ou qui ont mis à l’essai le site Web pour nous. Lorsque nous avons lancé la trousse d’outils, un grand nombre d’entre eux en ont parlé dans les médias sociaux. Certains nous ont invités à présenter des webinaires ou à faire des présentations à leurs activités, ce qui nous a aidés à atteindre nos objectifs en matière de MdC.
  • Comprendre notre public – lorsque nous avons entrepris l’élaboration de la trousse d’outils, la principale question que nos parties prenantes et nos collaborateurs nous ont posée était la suivante : quel est votre public? Définir notre public dès le départ nous a aidés à mettre au point une trousse d’outils ciblée. Cela nous a également aidés à orienter nos activités de MdC, car nous savons quels sont les utilisateurs de connaissances que nous voulons joindre.

Mais nous n’en sommes qu’aux premières étapes. Une des difficultés que nous prévoyons est de suivre le rythme des activités de MdC dans un contexte de priorités concurrentes. Grâce à notre plan qui nous guide et nous permet de garder le cap, nous devrions surmonter cet obstacle.

Ne pas perdre de vue notre objectif

Notre plan d’évaluation nous aidera à vérifier si nous avons atteint nos objectifs en matière de MdC. Nous évaluerons un grand nombre de nos stratégies en surveillant l’accès/la portée (c.-à-d. nombre de visites sur notre site Web, gazouillis et partages de gazouillis, participation aux conférences et aux webinaires, etc.). Nous disposons également d’un questionnaire d’évaluation, qui fait partie de la trousse d’outils, qui vise à analyser la pertinence, l’utilité, la possibilité de changement de pratique et d’autres indicateurs. Nous prévoyons également utiliser d’autres outils d’évaluation (p. ex. sondages ciblé, groupes de discussions ou entrevues) pour savoir si la trousse d’outils permet de transmettre des connaissances et des outils pertinents ou d’influencer des changements de pratique. Nous utiliserons les résultats de notre évaluation pour comprendre si la trousse d’outils répond aux besoins des utilisateurs de connaissances. Ces résultats nous aideront à apporter des améliorations continues à la trousse pour nous assurer de répondre aux besoins. Les résultats pourraient également nous permettre de connaître des effets imprévus de la trousse, ce qui pourrait nous être utile lorsque nous envisagerons de maintenir, de mettre à jour et de mobiliser la trousse.

Vous voulez en savoir plus? Communiquez avec nous ou consultez www.vivonsensemble.ca!